jeudi 13 mai 2010

Fat Beavers - PBR Spring Tour 2010 - Day 4 : Davis House Show Part.2 (25/04/2010)



Le même soir que le show de Davis, Shotwell (restant un des groupes les plus emblématiques de San Francisco ou en tout cas un de ceux auxquels je reste le plus attaché avec Pinhead Gunpowder et Hickey) jouaient dans un bar de San Francisco ce qui semblait ne pas s'être produit depuis très longtemps.

Je dois reconnaître que j’ai longuement hésité la veille à rester sur place après que Heather et Brian m'en aient annoncé la nouvelle avec un enthousiasme non feint. Au moment où les Poonteens étaient en train de jouer, j'en étais encore à me demander avec une petite pointe de regret si je n'aurais pas du tenter le coup. Mais lorsque Fat Beavers ont commencé à jouer en attaquant leur set par "12XU" de Wire avant d'enchainer brulots et mélodies Pop Punk pour terminer en beauté par un de mes morceaux préférés de Reagan Youth (le bien nommé "Degenerated") qui sut également combler une bonne partie du public, je me suis dit que j'avais bien de les avoir suivis pour ce 3ème concert en leur compagnie, qui plus est dans cette ville et cette baraque si particulière où je ne risquais pas de remettre les pieds de si tôt à l'inverse de SF...











Idem pour God Equals Genocide qui eux aussi me confortèrent dans l'idée d’avoir fait le bon choix...








Et dont le concert se termina sur un morceau spécialement dédié à Eric n'étant à la base qu'un simple délire qu'il s'étaient tapé en studio et lui avaient envoyé pour le fun en guise de bonus track mp3 sans avoir dans l'idée de le jouer un jour en concert, le seul chanté par Daryl...




La soirée se poursuivit par 2 expériences typiquement américaines… Tout d’abord la balade au milieu des bois façon "Blair Witch Project" jusqu’à une maison supposée hantée où un ancien instituteur du coin y aurait assassiné sa femme et ses enfants avant de les immoler et se donner la mort, le tout avec traversée du cimetière pour se rendre sur place…

Vu l’équipée massive d'une bonne quinzaine de personnes que nous formions, il semblait peu probable que nous puissions assister à la moindre manifestation surnaturelle, mais ce fût tout de même bien amusant de s'y plier.




Qui plus ça nous permit également de se taper en chemin un petit délire façon "Autobus Impérial" avec Gautier en guise de chauffeur…




La seconde expérience de la soirée fût de nous initier à ce que l’on appelle communément ici "How To Shotgun A Beer"...

On s’attendait à quelque chose d’un peu fou, mais on est finalement un peu resté sur notre fin. En gros et surtout en images, ça ressemble à ça :

Prendre une bière et faire un large trou dedans avec ses clés (ou autre objet métallique tranchant) du côté opposé de celui où on la décapsule habituellement…


Porter à ses lèvres la partie en question et boire la bière cul sec en même temps que vous en décapsuler la partie opposée…


Au final, vous aurez surtout de fortes chances de vous foutre de la bière partout sans en avoir avalé grand chose...

Davis - 25/04/2010

2 commentaires:

  1. Silly Americans
    http://farm5.static.flickr.com/4026/4612574358_616847a350_b.jpg

    RépondreSupprimer
  2. Nice to hear from you Jeremy ! Great pictures of Shotgun too on your flickr, from the gig in Portland ?
    Keep in touch !
    Stephane

    RépondreSupprimer